De très nombreuses pie-grièches sont observées lors des voyages STARLING en Géorgie © Billy Herman
© Billy Herman
Lever de soleil sur le poste de suivi de migration © Billy Herman
Aigle des steppes au milieu d'autres rapaces en migration © Billy Herman
Shopping à Batumi © Billy Herman
En Géorgie, on trouve de nombreux petits artisans © Billy Herman
Train post-soviétique © Billy Herman
Jeune guifette peu farouche © Billy Herman
Repas délicieux chez notre hôte © Billy Herman
Ombres chinoises géorgiennes © Billy Herman
De nombreuses espèces d'alouettes peuvent être observées en Géorgie © Billy Herman
Rougequeue à front blanc © Billy Herman
Pie-grièche en prairie © Billy Herman
La mer noire sous un ciel orange © Billy Herman
Groupe STARLING au poste de suivi de migration © Billy Herman
Après l'effort, le réconfort ! © Billy Herman
Brume matinale © Billy Herman
Où se cache l'intrus ? © Billy Herman
Soleil couchant sur Batumi © Billy Herman
En plus des rapaces, des groupes de cigognes migrent par la Géorgie © Billy Herman
Plusieurs espèces d'aigles peuvent passer au-dessus du poste de suivi © Billy Herman
Plusieurs espèces d'aigles peuvent passer au-dessus du poste de suivi © Billy Herman
Plusieurs espèces d'aigles peuvent passer au-dessus du poste de suivi © Billy Herman
Proximité de la buse féroce © Billy Herman
Petit-duc en journée © Billy Herman
Buses en migrations © Billy Herman
Survol de l'aigle botté (phase sombre) © Billy Herman
Un million de rapaces migrent chaque année au-dessus de Batumi © Billy Herman
Aigle impérial juvénile © Billy Herman
Plus de 30 espèces de rapaces peuvent être observées en Géorgie © Billy Herman
L'élégance à l'état pur © Billy Herman
Groupe STARLING sous le soleil © Billy Herman
Traquet oreillard oriental © Billy Herman
La fauconnerie est une tradition très ancrée chez les géorgiens © Billy Herman
Chevalier sylvain dans le delta du Chorokhi © Billy Herman
Une petite famille attendant le retour du maitre © Billy Herman
Le delta du Chorokhi est un endroit excellent pour observer le chevalier stagnatile © Billy Herman
Salamandre du Caucase dans une ambiance magnifique © Billy Herman
Les limicoles passent aussi en grand nombre dans le delta du Chorokhi © Billy Herman
Workshop interactif sur les rapaces donné par le guide STARLING © Billy Herman
De superbes espèces de plantes se trouvent aussi en Géorgie © Billy Herman
De superbes espèces de plantes se trouvent aussi en Géorgie © Billy Herman
La proximité des rapaces est idéale pour étudier leur âge et leur sexe © Billy Herman
Groupe STARLING au poste de suivi de migration © Billy Herman
Libellule se chauffant au soleil © Billy Herman
Ce petit traquet pose pour la publicité ? © Billy Herman
Atmosphère détendue au poste de suivi de migration © Billy Herman
D'excellentes opportunités photographiques se présentent en Géorgie © Billy Herman
8 jours | 25 Août 2019 - 01 Sep 2019

Voyage ornithologique en Géorgie : focus sur les rapaces et passereaux

Batumi a acquis une renommée mondiale au sein de la communauté des ornithologues. La richesse et la diversité de cette importante route migratoire sont inégalables. Ce voyage nature est marqué par la migration d’automne, une période spectaculaire à ne pas manquer.

Admirer les flux énormes de rapaces passant au-dessus des collines de Batumi. Partir à la recherche des nombreux oiseaux migrateurs dans les plaines de basse altitude. Approfondir ses connaissances lors de conférences, pour mieux identifier encore les différentes espèces observées. Voilà le programme de notre superbe voyage ornithologique.

Rapaces et passereaux

Nous nous concentrerons sur deux grands groupes ornithologiques : les rapaces, dont l’activité dépend de bonnes conditions météorologiques, et les passereaux, qui abondent plutôt lorsque le temps est mauvais. Comme le phénomène de migration des oiseaux est tellement intense, mais en même temps tellement discret, vous pourrez compter sur de nombreuses observations inoubliables.

Ce voyage vous propose aussi un petit plus : deux conférences aussi passionnantes qu’instructives, qui vont vous permettre d’améliorer vos connaissances théoriques… et de les appliquer dès le lendemain sur le terrain.
Les thèmes abordés :

  • Des rapaces : nous irons plus loin dans l’identification et la détermination de l’âge de la vingtaine d’espèces que nous pourrons observer.
  • Des passereaux : nous mettons plus l’accent sur la morphologie, l’identification et l’approche des oiseaux afin de pouvoir bien les observer sur le terrain par la suite.

Bien sûr, nous abordons cela de manière très douce, le soir avant le repas, de façon à ce que chaque instant du voyage garde un sentiment de vacances.

Le rêve ultime de tout ornithologue

L’observation des oiseaux en Géorgie n’est presque plus à décrire. Nous ciblons le pic de passage des bondrées apivores et guettons parmi les milliers d’exemplaires des buses des steppes, des bondrées orientales, des flocks de milans noirs, des aigles bottés, des circaètes-Jean-le-blanc, des aigles des steppes et criards, etc. Il se pourrait aussi que nous observions l’un ou l’autre Faucons kobez ou crécerellette, et même des groupes de rolliers d’Europe et de cigognes noires, plus sporadiques.

Dans les petits parcs de la ville de Batumi, vous entendrez un jour le gobemouche nain et le lendemain un tarier des prés ou une pie-grièche écorcheur. Pendant ce temps, nous recherchons également l’hypolaïs bottée, la fauvette épervière, la locustelle fluviatile, ou pourquoi pas l’engoulevent d’Europe, le petit-duc scops, le blongios nain et le râle des genêts.

Dans le delta du Chorokhi, nous partirons à la recherche des limicoles et autres oiseaux aquatiques, avec notamment de bonnes chances de trouver la talève à tête grise, la marouette poussin, le crabier chevelu, la bergeronnette citrine, les bécasseaux minutes et falcinelles et de nombreuses autres possibilités. S’il y a vraiment de grosses tempêtes, il sera toujours temps de scruter la mer, qui nous a déjà permis dans le passé d’observer les goéland railleur, goéland d’Arménie, puffin Yelkouan, phalarope à bec étroitœdicnème criard, etc.

Extension pour les endémiques du Caucase

Après ce voyage, il est possible de réserver une extension pour découvrir le reste de la Géorgie. Durant cette prolongation, nous allons explorer l’intérieur du pays et les hautes montagnes. Nous commençons par une visite du Grand Caucase et des villages historiques des montagnes de Svanétie, avec leurs tours de garde typiques. Nous partons dans cette région à la recherche de la sitelle de Krüper, du serin à front rouge, du tétras du Caucase, du tétraogalle du Caucase, du rougequeue de Güldenstädt et du roselin tacheté. En plus de cette avifaune d’une richesse incroyable, nous gardons toujours un œil pour les mammifères, les papillons ainsi que les fleurs d’automne.

Ensuite, nous poursuivons en direction de Borjomi. Cette station thermale n’est pas uniquement célèbre pour son eau minérale, mais également pour son parc national incroyable où loups et lynx sont rois. C’est également le spot où l’on peut trouver le tétraogalle de Perse. La suite du programme passe par Vardzia. Ce monastère imposant à été entièrement bâti dans la roche, et abrite, en plus de nombreuses fresques, des espèces d’oiseaux particulièrement liées aux falaises rocheuses, comme le moineau soulcie ou la plus commune sittelle de Neumayer, l’aigle royal, le gypaète barbu et le tichodrome échelette.

Avant de reprendre la route de Tbilissi, nous terminons par les lacs des steppes de Ninotsminda, où nous avons une chance de trouver de nombreux oiseaux d’eau tels que les pélicans, le tadorne casarca, la lusciniole à moustaches et beaucoup d’autres. Nous profitons de l’occasion pour visiter le centre historique de Tbilissi et concluons par un superbe repas de fête géorgien. Cette extension coûte 1350€ par personne (supplément de 250€ pour l’option chambre simple). Demandez plus d’informations lors de l’inscription ou via contact@voyagesstarling.be.

L’expertise de l’équipe de Batumi Raptor Count

Ce voyage ornithologique est réalisé en collaboration avec l’équipe de Batumi Raptor Count (BRC). Ce projet a pour but de mieux comprendre la route migratoire des rapaces passant à Batumi et de sensibiliser progressivement les chasseurs locaux à une alternative passive. Concrètement, cela passe par une implication de la population locale dans l’écotourisme. C’est pourquoi lors de ce voyage, nous essayons de soutenir leur travail, notamment pour le transport, la préparation des repas, et le logement. Nous logeons dans une famille d’accueil offrant une guesthouse dans le village survolé par la route migratoire des rapaces, si bien que nous pouvons déjà profiter de ce spectacle depuis le balcon. Une façon très moderne et pure de se familiariser avec la Géorgie, tout en soutenant une bonne cause. Après ce voyage, 20% de la marge bénéficiaire est reversée à un projet de protection de la nature. Dans ce cas-ci, cette donation va entièrement au projet Batumi Raptor Count.

Un guide de voyage expérimenté

Ce voyage nature est guidé par Simon Cavaillès. Il sera la personne idéale pour vous emmener vers cette destination idyllique, puisque Simon connaît la Géorgie comme sa poche et saura obtenir le maximum de ce voyage. Depuis 2011, il s'y est rendu presque annuellement pour prendre part au projet de comptage de rapaces en tant que coordinateur. Aujourd'hui, c'est avec vous qu'il y retourne !
En savoir plus sur Simon
Simon Cavaillès
Meilleure expérience du guide

La migration des oiseaux dans le goulot de migration de Batumi est un spectacle qui ne peut être imaginé tant qu’il n’a pas été vu. Le flux ininterrompu de rapaces en route vers leurs sites d’hivernage dépasse certains jours ce que l’esprit de l’observateur peut supporter, en termes de quantité ou de diversité. Attention à l’overdose !

Ce voyage est fait pour vous, si...

  • Vous êtes passionné-e de nature. Avec un plus pour l’ornithologie !
  • Des connaissances de niveau débutant à expert.
  • Vous souhaitez découvrir l’impressionnante migration de rapaces.
  • Vous voulez profiter d’un voyage facile et confortable.

 

Connaissances préalables
Peu
Beaucoup
Confort
Basique
Luxueux
Difficulté physique
Facile
Difficile
Contenu photo
Contenu nature
Réserver maintenant

Une planification réfléchie est la clé de la réussite.

Programme détaillé

25/08
Vol Bruxelles/Paris (ou autre) - Batumi ou Tbilisi

Vous avez la possibilité de voler vers Batumi depuis Bruxelles/Paris (ou autre), via Istanbul (Turkish Airlines). Cependant, un vol direct Bruxelles-Tbilissi est aussi possible.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus sur les différentes possibilités ainsi que les tarifs : contact@voyagesstarling.be

Une fois en Géorgie, le transfert est organisé jusqu’à notre guesthouse, située seulement à quelques centaines de mètres du poste de suivi de migration, un vrai luxe ! Nous séjournerons ici toute la semaine.

26/08
Delta du Chorokhi

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Durant ce séjour, le programme sera très modulable en fonction de la météo et de l’activité des oiseaux. Le déroulement du séjour tel que donné ci-dessous n’est donc qu’à titre d’exemple. Les sites prospectés resteront les mêmes, mais leur date de visite pourra très bien changer.

Dans le Delta du Chorokhi, les possibilités de trouver des limicoles et passereaux en halte sont nombreuses ! Il y a notamment ici l’opportunité de trouver la fameuse talève à tête grise.

Nous logeons à nouveau dans notre guesthouse.

27/08
Visite du delta de Poti

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Le delta de Poti est une seconde opportunité pour rechercher les nombreux limicoles en halte, tels que le bécasseau falcinelle ou le chevalier Stagnatile. Nous pourrons aussi y observer de nombreux hérons et sternes.

Nous rentrons à notre guesthouse de Batumi pour y passer la nuit.

28/08
Stations de comptage de rapaces 1 et 2

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Plusieurs fois durant le séjour, nous visiterons les deux stations de comptage des migrations de rapaces, mises en place par l’équipe de Batumi Raptor Count. Lorsque les conditions météo sont optimales, il est possible d’observer des dizaines de milliers de bondrées apivores nous survolant durant leur périple migratoire. Parmi celles-ci, nous tenteront de dénicher sa proche cousine : la bondrée orientale ! Des très nombreuses autres possibilités d’observation s’offriront à nous, comme par exemple le milan noir, la buse des steppes, le busard cendré, etc.

Nous logeons toujours dans la même guesthouse.

29/08
Parc National de Mtirala

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Le climat qui règne sur la côte ouest de la Géorgie et la végétation particulière de ce parc national en font un lieu d’exception. Une visite y est prévue pour rechercher d’autres espèces d’oiseaux, telles que le pic mar ou le rare pic à dos blanc.

Nous logeons à nouveau à la guesthouse de Batumi.

30/08
Visite du Jardin Botanique de Batumi

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Le jardin botanique est l’une des nombreuses destinations intéressantes situées directement autour de Batumi. De très nombreuses essences d’arbres y sont représentées, ce qui attire par conséquent un grand nombre d’oiseaux. Cet endroit est idéal pour y chercher les passereaux en halte, ainsi que la fameuse sittelle de Krüper.

Nous passons une nouvelle nuit dans notre guesthouse.

31/08
Différents parcs de la ville de Batumi

– EXEMPLE DE PROGRAMME –

Lorsque la météo n’est pas optimale pour les migrations, différents parcs de la ville de Batumi nous attendront. C’est là, dans les haies et petits arbres, que de nombreux migrateurs s’arrêtent durant la nuit, ou lorsque la pluie les y force.

Nous rechercherons notamment l’hypolaïs bottée, le gobemouche nain, et de nombreux tarier des pré et pie-grièches.

Nuitée à la guesthouse.

01/09
Vol retour depuis Batumi ou Tbilissi vers Bruxelles ou Paris

Tout comme lors du vol aller, différentes options sont possibles, parmi lesquelles nous choisirons avec vous la plus intéressante.

EXTENSION
LES ENDÉMIQUES DU CAUCASE
01/09
Batumi - Mestia

Aujourd’hui, nous nous séparons du reste du groupe qui part pour l’aéroport, alors que nous prenons la direction de la Svanétie par voie terrestre. Sur la route, il est possible de s’arrêter au lac Paliastomi – un endroit idéal pour le pique-nique. Nous pouvons aussi contourner le Parc National de Kolkheti par le nord. Ensuite, nous poursuivons vers les montagnes, en direction du nord. Nous prévoyons d’arriver à Mestia en fin d’après-midi, où nous séjournerons durant les deux nuits suivantes dans un hôtel typique.

02/09
Mestia - Ushba

Nous partons des le matin à la recherche des espèces de haute montagne. Nous utiliserons un chemin qui a été construit pour qu’un remonte-pente électrique puisse atteindre les hauts sommets. À cet endroit, depuis une crête rocheuse, nous allons essayer de trouver le tétraogalle du Caucase, puis nous explorerons les environs à la recherche des autres spécialités locales. Sur le chemin de la montée, nous effectuerons des haltes pour scruter la sittelle de Krüpper et le tétra du Caucase. En fonction de notre succès et des conditions météorologiques, nous avons encore la possibilité de voir le glacier de Ushba, tout près de Mestia.

03/09
Mestia - Ushguli

En fonction des conditions météo, nous repartons à nouveau à la découverte des hauts sommets, ou nous prospectons la vallée. Dans l’après-midi, nous prenons la route de Ushguli, un petit village réputé pour ses tours de garde typiques. Si le temps le permet, nous programmons encore une visite au glacier de Skhara. Nous dormons dans un hôtel de Ushguli.

04/09
Ushguli - Kutaisi

Après une promenade matinale, nous prenons la direction de Kutaisi. En fonction de l’état de la route, nous prévoyons de redescendre de Svanétie par le côté est. Cependant, des chutes de neige peuvent nous empêcher d’emprunter cette route et nous forcer à effectuer un détour en repassant par Mestia. Dans tous les cas, ce sera une longue route, avec une arrivée prévue à Kutaisi dans la soirée.

05/09
Kutaisi - Abastumani

La grande traversée ! Aujourd’hui, il faudra se lever tôt. Idéalement, nous démarrerons avant le lever du soleil, de façon à avoir largement le temps d’effectuer la route. Via le col de Zekari, nous passerons au-dessus de ce massif pour rejoindre Abastumani. La route sera ici en mauvais état. La majorité du trajet se déroule à travers le parc national de Borjomi, réputé pour son impressionnante densité en mammifères (ours, loups et lynx). Nous allons donc scruter attentivement les environs, et surtout les lisières de forêts, à la recherche de nos amis poilus. Depuis le plus haut sommet, nous aurons une chance de trouver le tétraogalle de Perse qui se promène sur les falaises. Dans le cas où le col serait fermé à cause de l’enneigement, nous retournons à Borjomi même et effectuons une promenade dans le Parc National. Dans tous les cas, nous passons la nuit à Abastumani.

06/09
Abastumani - Aspindza

Après une promenade matinale à l’observatoire de Abastumani, nous prenons la direction du plateau de Javakheti. Là, nous passerons 2 nuits à Vardzia. Nous prévoyons une halte au Lac Tsundi (41.41275, 43.32925 ), pour chercher la sittelle des rochers, même s’il ne s’agit pas de la meilleure saison pour l’observer…

07/09
Vardzia - Lac Karsakhi

Nous avons cette fois toute la journée pour découvrir Vardzia et ses environs. Les habitats troglodytes de Vardzia sont tout autant intéressants d’un point de vue culturel qu’ornithologique. C’est notamment un bon endroit pour observer le tichodrome échelette, l’hirondelle de rochers, l’aigle Royal, la perdrix choukar, etc. Non loin de là se trouve une petite église dans une vallée paisible, où l’on pourra profiter de l’activité ornithologique au calme.

Ce que nous ne pouvons certainement pas manquer, c’est une visite au Lac Karsakhi (qui peut aussi se faire le lendemain). Nous pouvons arriver là via la voie aventureuse (par les villages de Apnia, Kartsebi et Sulda), ou via la route classique (en passant par Khertvisi et Achalkhalakhi). Ce lac est un bon spot pour observer notamment le pygargue à queue blanche, le pélican frisé et toute la faune aquatique. Dans les steppes environnantes, il est aussi possible de trouver le rare putois marbré. De nouvelles infrastructures ont récemment été installées pour les ornithologues, donc nous pourrons profiter d’un affût pour effectuer nos observations.

08/09
Vardzia - Lac Tsundi - Ninotsminda - Tbilisi

Durant la matinée, nous pouvons encore passer à Vardzia ou nous rendre peu plus loin dans la vallée. Ensuite, nous entamons la dernière étape vers Tbilissi. Nous nous arrêtons une nouvelle fois au Lac Tsundi (pour la sittelle de rochers), et aux étangs de Ninotsminda et Paravani. Nous passerons la nuit à Tbilissi, à l’hôtel Rinkhe Kopala, qui se trouve à proximité du plaisant centre historique. Cette soirée sera une dernière occasion de profiter de la délicieuse gastronomie géorgienne.

09/09
Tbilisi - Bruxelles/Paris (ou autre)

Nous démarrons tôt de l’hôtel pour l’aéroport afin de prendre notre vol retour Tbilissi – Bruxelles/Paris (ou autre).

Le programme du voyage est flexible et dépendra de la météo, des conditions sur place et des observations récentes.

Logement

Ce voyage est organisé en collaboration avec l’association Batumi Raptor Count. Nous logeons et mangeons chez les habitants locaux. Les logements sont de bonne qualité et la nourriture délicieuse et variée. Nous aurons accès lors de ce voyage à une guesthouse située juste à côté du poste de suivi de migration, ce qui nous offre une grande liberté.

Chaque chambre possède ses propres sanitaires. Nous aurons l’opportunité de nous réunir ici pour observer les migrations de rapaces depuis la terrasse.

Transport

Nous nous déplaçons à l’aide d’un minibus conduit par un chauffeur local.

Les vols internationaux pour cette destination ne sont pas inclus dans le prix. Une fois le voyage réservé, nous pouvons examiner avec vous les meilleures options de vol. Vous avez la possibilité de voler vers Batumi depuis Bruxelles/Paris (ou autre), via Istanbul (Turkish Airlines). Cependant, un vol direct Bruxelles-Tbilissi est aussi possible. N’hésitez pas à nous demander plus d’informations. Les prix des billets peuvent varier mais oscillent généralement entre 400 et 600 €.

Climat et vêtements

Durant cette période de l’année, le temps est variable en Géorgie. Nous allons tout autant avoir des journées chaudes et ensoleillées que des journées plus fraîches et humides. Un assortiment de vêtements pour des conditions variables est donc recommandé. Et pensez à votre parapluie !

Photographie nature

Durant ce voyage, les opportunités photographiques seront abondantes. Le guide possède une large connaissance de la photographie numérique. Attention cependant, il ne s’agit pas d’un voyage photo, mais bien d’un voyage nature avec de chouettes opportunités photo à la clé. Le but premier du voyage sera donc  l’observation.

8 jours | 25 Août 2019 - 01 Sep 2019

Voyage ornithologique en Géorgie : focus sur les rapaces et passereaux

Voyageurs: Min 5 - Max 10
Inclus
  • Accompagnement enthousiaste par un guide STARLING
  • L'eau potable / l'eau minérale
  • Pourboires pour les collaborateurs locaux (hôtels, restaurants, etc.)
  • Tous les déplacements sur place
  • Tous les logements et nuitées
  • Tous les repas
  • Toutes les excursions et tickets d'entrée pour les parcs
  • Fonds de garantie voyages
Non-inclus
  • Achats à caractère personnel
  • Assurances assistance voyage et annulation
  • Boissons alcoolisées et sodas
  • Les vols (inter-)nationaux et taxes d'aéroport
Caractéristiques
Catégories
Batumi, Migration, Rapaces
Langue du voyage
Français
Types de chambres
Voyage + Extension
2425 euro
Voyage + Extension (en chambre single)
2850 euro
Extension seule
1350 euro
Extension seule (en chambre single)
1600 euro
Options
Option chambre single
+ 175 euro par personne
1075 euro
Prix par personne
Réserver maintenant

Quelque chose n'est pas clair ?

Demandez-nous !

Merci de compléter vos informations

Votre question